Extrait livre : La 53 ème Loi - L'amour est utopique ?

«  Si l’amour est utopique ?

La vie n’est-elle pas alors une illusion remplie d’utopies ?  Rien n’est réel, hormis la réalité que tu décides de vivre et qui fera le quotidien de tes émotions et de tes pensées : celles que tu as choisis d’expérimenter ici et maintenant. Il faut vivre avec légèreté et simplicité. C’est cette légèreté qui fait que les choses sont faciles, à l’inverse de ce qui est lourd et qui ne fait pas avancer.

L’amour est-ce léger ou lourd ?

Tu vois, être conscient, c’est savoir choisir ses priorités. Si tu es malade, ta priorité ce n’est pas de guérir, mais l’amour. Si tu as des difficultés dans ta vie matérielle, ta priorité ce n’est pas de rechercher des solutions pour survivre, mais l’amour. Si tu te sens seule et mal aimée, ta priorité n’est pas de rechercher quelqu’un pour ne plus te sentir seule, mais l’amour. Si tu es maltraitée et humiliée par quelqu’un, alors donne-toi de l’amour et aime encore plus, ainsi l’amour guérira tes peines et tes blessures. Si tu mets dans ta vie la priorité sur l’amour, déjà pour toi-même, et bien-sûr pour les autres, alors tous tes problèmes, même les plus graves de ta vie aboutiront à une solution lumineuse. Parce que dans l’amour, il y a l’énergie de la vie, et la régénération ne se fait qu’avec l’amour. »

 

Olivier Honsperger - La 53ème Loi

Aucune nouvelle actuellement

Blog

Interview de Olivier Honsperger

le 24 août 2015 | Actualités

Extrait de l'interview du 8 juillet 2015 sur le livre de la 53e Loi


Olivier Honsperger : L’HUMANITE SERA CONSCIENTE OU ELLE NE SERA PAS
Interview par Natasa Arvova


N.A : Vous démarrez votre livre dans le futur en 2147 après un effondrement de la civilisation en 2039, suite à un cataclysme majeur, où il reste quelques millions de personnes qui ont survécu en créant une nouvelle civilisation consciente.
Vous avez écrit différents livres, les derniers dans le développement personnel avec des méthodes de coaching pour mieux vivre son bonheur et sa spiritualité, mais dans vos premiers livres il y a 10 ans, Terre Aujourd’hui et Terre Demain, c’était des livres d’un autre genre qui mettaient en lumière de manière alarmante tout ce qui est train de se dérouler sur Terre, passant par la dégradation du climat, l’échec des systèmes et des institutions, l’épuisement des ressources naturelles, la vague d’extinction et l’appauvrissement de la biodiversité rendant impossible la vie sur Terre à moyen terme, si nous ne changions pas drastiquement nos habitudes. Tout cela était présenté sous forme de prévisions appuyées par des scientifiques et mise en corrélation avec certaines prophéties.
Vous aviez d’ailleurs annoncé la crise en 2008 et qu’il était conseillé d’acheter de l’or, qui a d’ailleurs triplé sa valeur depuis.
Ma question est donc, pourquoi revenez-vous sur ces sujets 10 ans après ?  Surtout après avoir écrit des livres dans le développement de la pensée positive et de la conscience ?
O.H:  Mon parcours d’écriture a débuté dans un style assez en révolte avec tout ce qui se passe dans la société, le but était de mettre justement en lumière tout cela, tant dans l’écologie, les vaccins, la nutrition, les religions, ensuite je me suis calmé et me suis dit que de toute façon si les personnes ne faisaient pas le travail sur eux même, ça ne servait à rien d’évoquer tout ça…, si la conscience ne suivait pas… Alors j’ai commencé à écrire dans le développement personnel et la conscience, notamment avec  la méthode des 52 lois magiques, après cela, j’avais envie de faire une suite, une loi qui regroupe toutes les autres, que l’on connaisse ou pas les 52, la 53e est donc venue... Les évènements actuels, tant sur l’environnement, les crises sociales et financières nous démontrent que cela s’est empiré depuis 10 ans, donc c’est le moment ou jamais d’agir cette fois-ci et pas seulement de se dire, oui on sait et rester passif comme la majorité de l’humanité. Ce livre est une suite logique dans ce parcours et ce que je désire continuer à transmettre.
 
N.A  : Mais pourquoi l’avoir écrit sous forme de roman ?
O.H : Tout d’abord pour en faciliter l’intégration des messages et d’éveiller la curiosité et peut-être d’ouvrir la conscience à des personnes ne connaissant pas ces sujets et puis aussi, il y a énormément de livres dans le développement personnel, certes très intéressants, mais on remarque une lassitude et des changements d’habitudes chez les lecteurs, comme si ils étaient lassés de recevoir des leçons et d’apprendre. L’idée ici, c’est de faire évader le lecteur dans une histoire, en combinant des apprentissages de vie et vérités dévoilées. Ce roman n’est pas vraiment un roman, c’est un guide subtil composé d’une certaine façon que durant la lecture, le lecteur se voit évoluer dans différents domaines de vie.


N.A : Croyez-vous vraiment que l’humanité arrive à la fin de sa civilisation ?
O.H :  Il y a une crise écologique qui est bien plus grave qu’une crise économique, la Terre a déjà subi plusieurs effondrement de civilisation, il a fallu des milliers d’années pour reconstruire une nouvelle humanité. Le problème cette fois-ci avec un effondrement écologique, l’humanité ne pourra pas redémarrer de la même manière, parce que les ressources seront épuisées et le milieu vital sera mort.

N.A  : Vous faites références aussi à la pénurie de pétrole à venir ?
O.H : Oui aussi, mais pas seulement, les spécialistes s’accordent à dire que nous avons moins d’une génération encore, où nous n’aurons plus de pétrole, certains se veulent rassurant en disant que jusqu’à 2050, il y en aura encore, mais ce n’est pas vrai.
Imaginez !, Nous sommes devenu dépendant de cette énergie, aucune autre à ce jour peut la remplacer, parce que l’humanité ne met aucune priorité pour préparer cette transition, une conscience à moins 20. Tout dépend de cela, notre nourriture, l’assainissement des eaux…les structures médicales et etc.
Cela sera le déclencheur d’un effondrement de notre civilisation actuelle.
Mais cette idée est inacceptable, tout le monde est dans le déni, quand quelque chose est trop violent on se sent toujours mieux de l’ignorer en disant que l’on exagère…

N.A : Tout cela est en effet dramatique, mais votre livre donne justement un élan d’espoir, comment l’idée de cette loi pourraient changer les choses ?
O.H : C’est une loi d’entraide, de solidarité et de conscience pour qu’enfin l’humanité commence à changer sa façon de penser et deviennent responsable de ses conséquences et de ses actes. Mais rien n’est gagné, nous avons à peine une génération pour réussir ces changements.

N.A : Mais est-ce que cela pourrait empêcher cet effondrement ?
O.H: Je n’en suis pas sûr, mais tant qu’il y a de l’espoir tout est possible, ce qui au moins pourra se passer avec le mouvement de conscience de la 53e Loi, c’est que les personnes seront meilleures, plus conscientes et plus aptes à se débrouiller dans une humanité, en transition, plus solidaire et nouvelle, suite à ces changements majeurs. En apprenant à devoir se débrancher du système industriel et revenir à une vraie proximité de la vie.

N.A  : Vous alternez dans votre livre, ces messages fort et aussi beaucoup d’humour, du fantastique, de l’érotisme, de l’amour et beaucoup d’enseignements très utiles sur la vie. C’est un mélange on pourrait dire de Paolo Coelho, Da Vinci Code, Happy Potter et 50 nuances de grey.
O.H : Tout cela à la fois (rire), disons que ces styles et sujets me passionnent tous les uns autant que les autres et l’idée comme j’en parlais avant, est de faire voyager le lecteur, qu’il soit captivé par l’histoire et pas juste entendre des leçons qu’il aura de la peine à intégrer, dans ce style mélangé, le lecteur part en voyage, mais en même temps apprend énormément.

N.A : Pouvez-vous sans trop dévoiler votre livre, nous raconter un peu l’histoire ?
O.H : Comme vous l’avez évoqué l’histoire démarre en 2147 après un effondrement de la civilisation suite à un cataclysme majeur. Quelques millions de personnes ont survécu et créé une nouvelle civilisation consciente et vivent confinés dans des sphères de plusieurs centaines de mètres. Ils ont créé des véritables jardins d’Eden avec une philosophie de vie très élevée, mais sont condamnés à disparaître, à cause de la radioactivité qui a limité leur reproduction.
Ils ont découvert un moyen de remonter dans le temps et de revenir en 2015, pour essayer de mettre tout en œuvre afin d’éviter le cataclysme dans moins d’une génération.
La suite se déroule en partie dans notre époque et dans celle de la nouvelle civilisation. Entre un grand régent, grand sage avec des pouvoirs magiques, de cette humanité nouvelle qui est téléporté sur la Terre de maintenant, afin d’aider les 3 personnes choisies par l’oracle pour sauver l’humanité.
Evidement il y a les forces de l’ombre qui ne voient pas de bon œil l’évolution de conscience des humains et vont tout faire pour empêcher ce mouvement de prendre forme.
Des sujets comme le système de la création de l’argent, l’influence des pouvoirs occultes, la manipulation des pensées, comment devenir indépendant du système, sans pour autant vivre dans une cabane sur un arbre, les développements de l’amour et des âmes sœurs et le déploiement de sa spiritualité, pour citer quelques exemples d’aspects transmis dans ce premier volet. On suit cela à travers les personnages et les enseignements du grand régent, combiné d’une histoire d’amour et d’érotisme.
Mais la base de ce livre est avant tout un mouvement de conscience avec la 53e loi qui peut faire évoluer tout en chacun de manière importante, mais cela vous le découvrirez dans le livre.

N.A : Est-ce que vous rêvez que ce mouvement de conscience de la 53e loi puisse aider beaucoup de monde sur Terre ?
O.H : Bien-sûr, beaucoup de personnes sont déjà réveillées et même éveillées et font  bouger les choses, mais il n’y en a pas assez, qui sont conscientes réellement, et cela reste souvent qu’une notion intellectuelle, ils ne font rien pour faire que les choses changent, le but de cette loi, c’est d’être dans l’action, d’être un acteur du changement dans notre vie et de notre entourage. Oui c’est un de mes rêves, si ce livre, cela peut aider des personnes à devenir réellement plus conscientes et influencer positivement leur entourage, alors je suis comblé.

N.A : Merci pour toutes ces informations précieuses qui nous donnent envie de découvrir votre livre, dans vos ouvrages précédents, certaines de vos affirmations et citations sont « Vive Aujourd’hui » et « le meilleur est à venir », est-ce que cela est toujours d’actualité ?
O.H :  Votre question est très intéressante et pertinente, je vous en remercie. Ces deux phrases dont vous faites référence, n’ont jamais été autant d’actualité. Tout d’abord parce, la seule condition pour bien vivre ces changements de consciences et d’énergie, il faut pouvoir profiter à fond du moment présent en se connectant à « la fréquence » du Vive Aujourd’hui, en gardant notre attention permanente et conviction, que chaque jour sera une célébration positive de la vie, qui nous permet alors t’attirer le meilleur à nous. 
Le meilleur est à venir, parce que même si les choses changent sur Terre, même si nous devons passer par un changement majeur de civilisation, influençant toute notre vie, cela entraînera de toute façon une transformation de conscience positive et d’évolution de notre âme. Nous vivons en ce moment une période, comme jamais cela n’a existé durant toute l’humanité, c’est une des raisons aussi pourquoi il y a autant d’incarnations sur Terre depuis seulement 200 ans qui ont envie de profiter de cette élévation de conscience et tremplin d’évolution. 
Oui, le meilleur est à venir, quoiqu’il arrive !!!


Résumé de l'histoire :

L'histoire démarre en 2147 après un effondrement de la civilisation suite à un cataclysme majeur. Quelques millions de personnes ont survécu et créé une nouvelle civilisation consciente et vivent confinés dans des sphères de plusieurs centaines de mètres. Ils ont créé des véritables jardins d’Eden avec une philosophie de vie très élevée, mais sont condamnés à disparaître, à cause de la radioactivité qui a limité leur reproduction.

Ils ont découvert un moyen de remonter dans le temps et de revenir en 2015, pour essayer de mettre tout en œuvre afin d’éviter le cataclysme dans moins d’une génération.

La suite se déroule en partie dans notre époque et dans celle de la nouvelle civilisation. Entre un grand régent, grand sage avec des pouvoirs magiques, de cette humanité nouvelle qui est téléporté sur la Terre de maintenant, afin d’aider les 3 personnes choisies par l’oracle pour sauver l’humanité. (Patrick, un trader millionnaire parisien reconverti dans l’aide humanitaire, Ashley, une serveuse américaine, rebelle aux nombreuses ressources et un adolescent indien, sage avatar dans son pays.

Evidement il y a les forces de l’ombre qui ne voient pas de bon œil l’évolution de conscience des humains et vont tout faire pour empêcher ce mouvement de prendre forme.

Des sujets comme le système de la création de l’argent, l’influence des pouvoirs occultes, la manipulation des pensées, comment devenir indépendant du système, sans pour autant vivre dans une cabane sur un arbre, les développements de l’amour et des âmes sœurs et le déploiement de sa spiritualité, pour citer quelques exemples d’aspects transmis dans ce premier volet. On suit cela à travers les personnages et les enseignements du grand régent, combiné d’une histoire d’amour et d’érotisme.

La base de ce livre est avant tout un mouvement de conscience avec la 53e loi qui peut faire évoluer tout en chacun de manière importante, mais cela vous le découvrirez dans le livre.


Un dernier extrait de « La 53e Loi »

le 28 mai 2015 | Actualités

 

Miss Philips et Mister Lavigne défilent dans le tunnel depuis quelques minutes, lorsqu’ils sentent une oppression venir sur eux par l’arrière, comme une présence qui les aspire dans le sens contraire. Ils ressentent tout à coup une lourdeur dans tout leur corps.

Elle prend peur de ce qui se passe et qui va à l’encontre de ce qu’elle peut connaître. Le Grand Régent lui avait parlé des forces obscures qui chaque fois que l’on arrive vers un but plus lumineux, nous empêchent d’avancer. Elle se dit alors que c’est sans doute cela. Le point positif est qu’elle se rapproche de la lumière, bien qu’à cet endroit-là il y en ait très peu. Heureusement que la lampe torche de son téléphone portable les éclaire un peu.

Voyant qu’elle semble inquiète, il lui prend la main et lui dit :

« Marchons plus vite et surtout ne nous retournons pas. Nous ne devons pas porter notre attention sur des énergies qui voudraient nous ralentir. Plus nous leur donnons d’importance et plus elles ont de prises sur nous. »  

Elle est impressionnée par ses connaissances dans ce domaine. Il faudra qu’elle ait une discussion avec lui pour mieux le connaître, c’est intriguant. D’ailleurs lui pensait exactement la même chose. Il était encore plus étonné par elle, qu’elle par lui. Mais cela l’excite d’être amené comme ça dans ce tunnel secret, par une splendide et courageuse femme, une héroïne nationale, qui n’est même pas allée chercher sa médaille. Il se dit qu’elle sera l’ambassadrice parfaite pour son projet humanitaire.

Quelques grandes enjambées plus tard, ils se retrouvent dans un couloir sombre dans le style des catacombes de la crypte de la basilique du Sacré-Cœur.

« Mais où sommes-nous ? dit-il.

– Viens, suis moi, répond-elle »

Ils arrivent tout près de la chapelle Saint-Pierre.

Il est subjugué par la beauté du lieu, qu’il connaît certes parce qu’il y est déjà venu avec des groupes de visiteurs, mais pas comme cela par un tunnel secret lorsque le lieu est vide.

« Comment connais-tu cet endroit ? demande-t-il complètement abasourdi. »

À peine a-t-il terminé sa phrase, qu’une force le projette. Il s’effondre et se retrouve assommé, assis contre un mur. Il perd connaissance quelques instants.

Ashley court vers lui alors que la force continue de la suivre. Elle se penche pour lui parler et se rappelle tout à coup de la pierre que lui avait donnée le Grand Régent. En l’activant, toutes les personnes qui la touche à ce moment-là seront isolées dans une bulle d’espace-temps.

 


Extrait " La 53e Loi"

le 23 mai 2015 | Actualités

 Je suis content que tu sois enthousiaste, je n’en doutais pas une seconde, mais tu dois encore faire attention à ton égo pour bien réussir cette mission.

– Mon égo ? demande Patrick. J’y ai beaucoup travaillé depuis un an. Ce qui m’intéresse maintenant, c’est avant tout mon éveil spirituel.

– Ha ha ha, justement l’éveil spirituel… Vouloir s’éveiller est une illusion de l’égo. Sois juste dans le moment présent, dans le ressenti, la joie, avec ton âme et tu t’éveilleras naturellement. Tu n’as pas besoin de chercher à faire ce que ton mental croit qu’il faudrait faire. C’est la plus grande illusion des travailleurs de lumière. Laisse être ce que tu es déjà… L’égo a besoin de s’identifier à ce qui ne lui appartient pas, aux croyances de son mental, construites au fil des années et qui sont souvent très difficile à détruire par peur de perdre son identité. Sa fausse identité en fait, celle qui est déconnectée de la source et de son âme. L’égo a besoin d’interpréter beaucoup de marasmes psychiques et de douleurs pour lui faire croire qu’il existe. Il est blessé et souffre à chaque remarque des autres qui ne correspond pas à ses croyances et à ses désirs.

Le monde mental que tu as construit autour de toi va souvent dominer toute ton activité psychique. Ton mental est la partie non aimée de toi qui cherche l’amour à l’extérieur pour combler celui qui manque à l’intérieur. Ton égo est donc la projection de ton activité mentale. Si tu acceptes les choses telles qu’elles se présentent dans ta vie, et pas comme tu aimerais qu’elles soient, c’est que tu t’alignes sur ton chemin d’âme.  Par conséquent tu n’es plus dans la projection de ton égo et tu t’éveilles réellement. Accueillir la vie telle qu’elle est, et non pas telle qu’on aimerait qu’elle soit, c’est remettre en question notre propre chemin de vie et donc ne pas suivre la projection de notre égo. Plus tu t’éveilles, moins tu vas sentir le besoin de t’identifier à de telles choses, aussi bien matérielles que spirituelles. Ton mental veut chercher les réponses qu’il projette mais ton cœur ne sait pas ce qui va se passer. Il vit dans le moment présent, il a confiance et ne se préoccupe de rien. Il lâche prise totalement : c’est l’abandon à ta partie supérieure, celle qui est connectée à ton âme, qui est la vraie forme d’éveil. Ne pas vouloir s’éveiller, c’est s’éveiller. »


Extraits " La 53 Loi"

le 20 mai 2015 | Actualités

L’expression du jeune Deepan passe par toutes les phases d’étonnement, de peur et enfin de soulagement, en se disant qu’il n’est pas fou : il est bien en train de se passer quelque chose là, de surnaturel avec cette rencontre téléportée, alors qu’il est assis sur ce muret en plein milieu de la nuit à côté d’un vieillard, vêtu d’un grand manteau étrange, et qui prétend avoir cent quarante-sept ans.

« Cette humanité est arrivée dans cette impasse à cause de la mondialisation. Elle s’est coupée de sa propre nature, en devenant complètement individualiste, égoïste et en se donnant une orientation matérialiste, allant à l’encontre même de son origine humaniste. Elle a bloqué toute l’énergie créatrice de la vie, celle qui régit la force en chacun de tout être humain. Elle s’est mise en opposition avec toutes les lois qui dirigent le courant de la vie, celles qui permettent de s’aimer, et d’aimer les autres. Cette humanité, n’ayant plus de considération pour elle-même, ne sait plus s’aimer et préfère porter son attention sur les distractions de la vie, plutôt que sur la vie, sur sa vie elle-même. Quelques-unes des plus grandes causes de maladie et de mortalité sont la dépression et l’augmentation des drogues, tant les illégales que celles produites en masse par les laboratoires pharmaceutiques de cette époque. Ce que vous appelez antidépresseurs et anxiolytiques, ont provoqué une perte importante de la faculté à fabriquer ses propres hormones de joie et de plaisir. Ces médicaments inhibent les émotions et provoquent une perte de communication neuronale, débouchant sur la folie de l’esprit, et coupent aussi chacun de ces individus de sa vraie spiritualité et de sa connexion avec son âme. »

Le jeune Deepan écoute avec attention tout ce que le Grand Régent est en train de lui dire. Il n’ a que douze ans, mais il est très conscient de ce qui se passe sur la planète en ce moment, tant par l’éducation qu’il a reçue de sa mère que par l’expérience de tout ce qu’il a déjà fait pour aider de nombreuses personnes autour de lui.                                                                      

[....]  

 

Le Grand Régent sort maintenant de sa boîte en bois un des trois exemplaires du vieux livre, datant de plus de cent ans, mais de quelques semaines dans cette époque-ci.

« Ceci est un livre très spécial : c’est la 53e loi ! Cette loi peut sauver l’humanité. Mais, vous avez juste une génération pour réussir ces changements, ensuite il sera trop tard.

– Un livre !  s’exclame Deepan. »

On dirait que ses yeux ont pris maintenant la largeur de son front, et ses oreilles sont devenues toutes rouges.

« Oui mon garçon, je vais t’expliquer ce que c’est cette 53e loi et comment vous allez pouvoir l’appliquer. »


Magnifique partage avec cet homme de coeur à l'espace Magic Laws au salon du livre de Genève 2015